SIRTOM DU LAONNOISSIRTOM DU LAONNOIS

Trier c'est naturelSIRTOM DU LAONNOIS

Veille de dépôts sauvages et brûlages

Picardie Nature et le SIRTOM s’attaquent aux décharges sauvages !

image veille dépot sauvage

Picardie Nature a lancé son nouvel outil de recensement des dépôts sauvages de déchets dans la nature. « Nature propre en Picardie » a pour vocation de recueillir les observations de décharges sauvages pour mieux les combattre.

Vous avez connaissance d’un dépôt sauvage de déchets ?

Rendez-vous sur le site internet www.nature-propre-picardie.fr

 

Très simple d’utilisation, il vous suffit de localiser votre dépôt dans la partie cartographie, puis de renseigner les différentes catégories de déchets rencontrées. Pour finir complétez le signalement avec une photographie et c’est terminé !

 

Vous souhaitez organiser ou participer à une opération de nettoyage ou en organiser une ?

L’outil « Nature propre en Picardie » vous permet également de vous inscrire à une opération de nettoyage ou signaler votre action de ramassage dans la rubrique « participer à une action »

 

L’action du SIRTOM

Le SIRTOM du Laonnois contribue à la promotion de cet outil à travers son site internet, les réseaux sociaux (Facebook et YouTube) et l’organisation de rencontres entre élus car « Nature propre en Picardie » est également un programme de formation à destination des élus du territoire.

 

Pour connaitre les gestes, pour réagir en cas d’observation d’une atteinte à l’environnement, Picardie Nature propose un guide de la sentinelle de l’environnement téléchargeable sur le lien suivant :

http://www.picardie-nature.org/protection-de-l-environnement/sentinelle-de-l-environnement/le-guide-a-telecharger/

INTERDICTION DE BRÛLAGE DES DECHETS VERTS

brûlage

Nous vous rappelons que le brûlage à l’air libre des déchets verts est interdit (circulaire du 18 novembre 2011). En effet, il peut occasionner des troubles de voisinage (odeurs et fumée), nuit à la santé et à l’environnement, et peut être à l’origine d’incendies.
En cas d’infraction :
Les services d’hygiène de la mairie peuvent être saisis lorsqu’une personne ne respecte pas l’interdiction.

Brûler ses déchets verts dans son jardin peut être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 €.

Les voisins incommodés par les odeurs peuvent par ailleurs engager la responsabilité de l’auteur du brûlage pour nuisances olfactives.